On est con quand on a 20 ans…

Oui, j’assume le côté « con » de mon titre aussi.

Hier, pour des raisons de recherche perso et parce que j’en ai relu des passages il y a peu pour vous écrire cet article, j’ai gentiment continué à relire le journal intime de mes 20-21 ans. Oui, j’ai des journaux intimes à tous les âges, de l’enfance jusqu’à l’âge adulte… J’ai dû arrêter vers mes 27 ans…

Lire la suite

Activateur de jeunesse, effectivement…

Cela fait une petite semaine que je tente un nouveau soin visage.

Et cela fait quelques jours que j’ai renoué une amitié aussi forte qu’encombrante avec l’acné. Envahissant, imprévisible. Et dont on se débarrasse difficilement.

Cherchant la raison de cette apparition soudaine, j’en viens à incriminer mon nouveau sérum. N’ayant rien changé d’autre dans ma vie depuis une semaine (ben non, j’aurais bien voulu, mais voilà, quoi, non…), ça ne peut être que lui le coupable.

Et, au moment de me débarrasser dudit produit, je lis sous le nom de la lotion, écrit en lettres plus petites mais très lisibles:

ACTIVATEUR DE JEUNESSE

Haaaaaaa ! Hé bé !

Pensaient pas si bien dire, chez Lancôme !!!!!

Donc si vous voulez retrouver l’acné de vos 15 ans, franchement, je vous conseille le truc, efficacité testée et approuvée.

Personnellement, moi, j’ai arrêté, j’ai quand même un chouïa trop peur de voir rappliquer mon appareil dentaire à plaquettes, mes t-shirts fluo et mes bracelets brésiliens porte-bonheur. Les crèmes pour paraître jeune, c’est bien, mais visiblement, faut pas en abuser…