A tout moment la rue peut aussi dire non…

Titre piqué à une chanson d’Eiffel qu’il y a quelques mois je me passais en boucle. En me demandant pourquoi dans mon petit pays (dont on n’a cessé depuis l’enfance de me dire que c’était un « pays de cocagne, Marie, rends-toi bien compte de cela ! »), personne ne ruait dans les brancards et n’allait dire merde aux politiciens en descendant en masse dans les rues.

Notez, en même temps, j’ai été élevée à cela, moi, aux descentes dans la rue, ma mère était de toutes les manifs. A raison d’ailleurs. Et elle embarquait ses enfants bien souvent. J’ai toujours adoré l’ambiance des manifs, les gens qui se parlent, les slogans qu’on crée, l’espoir qu’on y met… Enfant et ado, ça me réchauffait le coeur.

Et je remercie ma mère de m’avoir éveillée à cela et d’avoir soutenu ses gamins (parce que mon frère est de la même trempe) à s’engager dans des choses qu’ils pensaient juste. Même si, par la suite, on s’est cognés au système, et qu’on a capté que les manifs, c’était bien beau mais ça faisait surtout du bien à nos mollets à défaut d’en faire à la cause qu’on soutenait. Elle a eu raison. Pour finir, c’est pas en incitant nos enfants à se la jouer petit esprit et désabusés qu’on va leur apprendre des trucs, hein. Et même s’il se cognent la tronche aux piliers immuables, ben ils auront osé, vécu, mené leur propre vie, c’est quand même pour ça qu’on les pond, à la base !

Mais justement, là, je lui dis quoi, moi, à mon gamin ?

Fils, tu vis dans un pays qui est une blague à lui tout seul. Un pays où les politiciens sortent des énormités pour lesquelles tout enfant de ton âge serait immanquablement puni à l’école. Où le chômage atteint un seuil incroyable et où ton père, en rentrant à la maison le soir, annonce que les gens en « comptes protégés » (càd des gens chez qui on place un limitateur de puissance sur leur compteur de gaz et d’électricité car ils ne savent plus payer leurs factures) sont chaque jour plus nombreux et qu’il y a un service entier à son boulot qui ne s’occupe que de cela. Où on a un des taux d’imposition les plus élevés d’Europe et où, malgré tout, la dette du pays est énorme. Où on paye 7 gouvernements (3 régions, 3 communautés et un gouvernement fédéral) et autant de ministres mais… sans avoir réellement de gouvernement à même de prendre des décisions pourtant vitales. Un pays où, parce que ses politiciens discutent du sexe des anges, on laisse le reste aller à vau-l’eau.

C’est ton pays, fiston.

Et on ne descend même pas dans la rue, non. C’est pire. Plus personne n’est en colère, ni même effondré. On reste tous paralysés devant tant d’invraisemblance, d’ineptie, d’incohérence, de petitesse et d’irresponsabilité. Paralysés. Et, même, parfois, en plein fou-rire. Pourtant, je te jure, c’est pas drôle. Mais le fou-rire sauve souvent du désespoir.

C’est ton pays, fiston.

Et on ne se dispute même pas. Les gens continuent à se parler, à vivre ensemble, à travailler ensemble. A s’adresser les uns aux autres en plusieurs langues, avec des codes communs, des références communes, une vie identique.

Et pourtant…

Pourtant, l’ambiance est délétère. Dans les plus hautes sphères du pays, on s’acharne encore à nier des évidences. A occulter des priorités.

Et, là, les gens saturent. Et encore plus depuis aujourd’hui où une énième tentative de solution a été rejetée.

Les langues séparent peut-être, mais le ras-le-bol rassemble.

Et ce soir, sur Facebook a émergé une vidéo. Drôle. Vraie. Qui recentre le débat.

Elle est en flamand (sorry pour les Français égarés ici, elle n’est pas sous-titrée et je n’ai pas le temps de la traduire EDIT : Yam a commencé à proposer une traduction dans les commentaires, merci à elle !!! ), preuve aussi (s’il en fallait) que, oui, tout le monde en a marre.

Ainsi, ce jeudi, les Belges se sont entendu dire qu’il va falloir parvenir à calmement reprendre tout à zéro et à entrer dans les négociations.

Wé, vous avez bien lu.

Calmement et depuis le début.

Cela fait 207 jours que la Belgique attend.

Calmement.

45 Commentaires

  • Comme je l’ai déjà dit sur Twitter, j’aurais voulu l’écrire celui là. Je suis justement en train de bosser sur un papier « coup de gueule politique » car: « il y a rire et rire mais… » Pas de longues phrases anti-gouvernement (car on en a pas de toute manière), je voulais juste complimenter ce post.

  • Merci Thibaud ! Et écris-le ton papier, il n’y aura jamais trop de voix pour s’élever contre les énormités qu’on vit pour l’instant dans ce pays…

    Please, écris-le !!!!

  • Marie, voici un début de traduction (libre avec quelques fautes : use de la modération pour corriger :)

    J’ai retranscris en français jusqu’à 2min16 donc environ la moitié :

    Tu sais, je ne parle pas souvent de la politique belge. Parce que je sais que si, lors d’un dîner de famille, tu commences à en parler, c’est une bonne façon de plomber l’atmosphère…

    Mais aujourd’hui, oui, aujourd’hui, j’aimerais bien dire quelque chose à propos de la politique belge. Parce que je n’y comprends plus rien.

    Ainsi : Johan Van de Lanotte s’attelle depuis 2 mois, oui 2 mois, à rédiger sa note.
    Tous les présidents de partis se sont adressés à lui afin de l’informer de ce qu’ils voulaient “Johan, on veut bien ceci ; ça par contre, on ne veut pas ; pour ça on est d’accord ; mais par contre ce point-ci va trop loin…”

    Il met tout sur papier et il en fait une note, ok ?

    Comment est-il dès lors possible que, lorsqu’il revient avec cette note auprès des mêmes présidents de partis, ceux-là même qui lui ont procuré la base afin de rédiger cette note, comment se fait-il donc que ces mêmes personnes commentent en disant:

    “Ouille, Johan, mais ceci ne s’y trouve pas et, en fait, on le veut bien ; et cela s’y trouve bien, mais finalement on ne trouve pas cela super, ….”
    Mais pourquoi ne l’avez-vous pas dit au moment où il le demandait??

    Ce matin, à la radio, j’ai entendu Rik Torfs. Vous avez entendu? Rik Torfs.
    Et Rik Trofs disait “Nous devons à présent réfléchir calmement à la meilleure manière de commencer depuis le début.”

    Pardon???? Pardon? “réfléchir calmement à la meilleure manière de commencer depuis le début” ????

    Est-ce que ces gens n’ont pas honte ou quoi ? Nous sommes occupés depuis plus de 200 jours, Rik !!!!
    “Commencer depuis le début” !!

    Si tu appelles un plombier parce que ta douche est foutue et qu’il ne fait rien pendant 200 jours, mais qu’il te demande quand même de payer la facture, et qu’il te dit “On va calmement réfléchir à la meilleure manière de commencer tout ça”… Et bien tu poursuis ce type en justice !

    Je me demande quand même si nous n’avons aucune option à ce sujet. N’y a-t-il donc nulle part, dans notre loi, le fait que les parlementaires soient obligés de former un gouvernement ?

    Ne pouvons-nous pas les y contraindre, via le juge au payement d’astreinte?
    Ce serait 10 millions par jour qu’ils devraient payer, par exemple. Par jour sans gouvernement.
    1 million pour chaque Belge.

    L’huissier viendrait sonner à ta porte pour te l’apporter. Ou le facteur, en même temps que ton chèque de pension.

    Ces gens ont quand même été choisis. Ils étaient candidats pour un emploi. Et bien, voilà : tu as le job ! Félicitations ! Commence à bosser, s’il te plaît !

    2:16
    Il y a autre chose que je ne piges pas. Je sais bien que c’est assez compliqué de comprendre ce qu’est la région flamande et la communauté flamande. Ok, tout ça, c’est normal.
    Mais, ce que j’ai entendu récemment…. si j’ai en effet bien entendu, ce matin, …

  • Catavril

    Merci Marie, ça fait du bien de lire un texte et de se dire « voilàààà, voilà c’est ça ! C’est tout à fait ça !! »

    Next step : elle a lieu quand, cette manif ?

  • Je ne vis pas en Belgique, je ne suis pas belge mais j’aime ce pays, j’y ai fait mon premier stage, je lis le Soir quand je peux, j’aime cette presse qui place l’actualité internationale en Une et accepte d’être d’abord européenne. En fait, je me sens belge dans l’âme parce que je me sens d’abord européenne. Alors, tenez-bon ! Votre pays le mérite. Vous le méritez !

  • Christel

    Merci Marie pour ce texte, la Belgique qui juste qu’à y a peu était mondialement connue pour son sens de l’humour et de l’autodérision va maintenant être connue pour son ridicule et son impassivité. Il est en effet insupportable de participer bien malgré nous à ce grand show dont des gens malheureusement élus ont le premier rôle alors que tant de choses important pour nous ‘les gens’ sont en jeux alors que ces ‘Messieurs’ s’amusent à leur petit jeux linguistique comme des enfants jouent à la gueguerre dans la cours de l’école.

  • Ella E

    J’ai vu ta note via un post de Béa Ercolini sur facebook et j’adhère à ton ras-le-bol. Je t’ai posté également sur mon mur Facebook. Merci, ta note m’a fait du bien.

  • sonata

    Effectivement, là c’est trop!
    J’étais jusqu’à présent fier de faire mon devoir de citoyen en mettant mon bulletin dans l’urne. C’est un droit, mais aussi un devoir. Si après cela, c’est pour voir nos chers élus qui ne font pas le leur, je ne vois pas pourquoi nous devrions nous continuer à remplir nos obligations.
    Cette situation est d’autant plus honteuse qu’au final nous nous couvrons de ridicule, mais surtout nous allons finir par le payer cash, tous ensemble, francophones comme néerlandophones.
    Je me permets de poster un lien, vu que je commente moi aussi cette actualité politique bien pitoyable à l’adresse suivante: http://sonata32.over-blog.com/article-rejet-de-la-note-de-johan-vande-lanotte-irresponsabilite-au-pays-du-surrealisme-64411226.html
    Amis belges, je nous souhaite bon courage!

  • courtoy

    Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer.
    Ce qui est sur, je suis honteux d’etre un mouton parmi un troupeau de moutons, je n’ai meme pas le courage de
    crier mon ras le bol devant autant d’irresponsabilité du monde politique. Faut il donc que nous soyons aussi désespérés pour accepter avec fatalisme tant de lacheté? Bravo à ceux qui ne veulent pas laisser tmober les bras.

  • Spouty01

    Voilà la vidéo avec les sous-titres en même temps.

    http://universalsubtitles.org/videos/mQMJiwWDtPAG/fr/

    Je me permet de vous envoyer un petit lien en plus où il est question d’organiser une manifestation (puisque c’est le sujet) ce Dimanche 23 janvier 2011 à partir de la Bourse à Bruxelles de 13h à 18h pour protester contre l’absence de gouvernement et d’accord (mais ce sera plus clair pour vous en lisant l’article ci-dessous ^^):

    http://230111.be/

    Toutes les informations sont sur le site ^^

  • Clicheroux

    Voilà, le moment est venu! Le 23 janvier, je prends un flamand par la main pour l’emmener vers demain!
    Mischaël Modrikamen a déclaré qu’il était favorable à la peine de mort « lorsqu’il y a mépris total de l’avis de l’autre, de manière répétée ». Oulà, là; nos politiciens au Nord et au Sud n’ont plus qu’à bien se tenir… Et connaissant Modrikamen, il serait bien trop tard, d’ailleurs…

  • Merci à tous pour vos commentaires !!!

    Merci mille fois pour le lien vers la vidéo traduite, ça va clairement en aider plus d’un ;-)

    En ce qui concerne la manifestation du 23, je suis au courant, oui, merci ;-)

    Perso, je n’appelais pas à manifester avec cet article, c’était juste le constat d’une certaine réalité. Mais je suis contente que les choses bougent, et que, quoiqu’il se passe dans les prochains jours, les gens montrent leur désapprobation et leur ras-le-bol face à cette situation surréaliste.

    Je sais que manifester et descendre dans la rue ne résout pas les problèmes (je l’écris dans cet article, d’ailleurs), mais, en même temps, cela ne peut pas franchement faire de mal de pousser une gueulante de temps en temps !!!

    Même si, au bout du compte, c’est une vraie réflexion en profondeur qui est nécessaire dans ce pays… (et, là, c’est pas gagné…)

  • Brigitte Duquesne

    J’ai trouvé le lien vers votre blog à partir du site de la RTBF. J’aime beaucoup ce que vous écrivez car c’est exactement mon ressenti : une stupeur qui vire à la paralysie. Ce que dit Kris Janssens avec un humour consterné aide un peu à sortir de cette torpeur. J’irai donc le 23 janvier à Bruxelles suivre la mouvement SHAME, toute quinquagénaire que je suis… :-)
    Je n’ai pas votre expérience des manifs :-) mais j’ose espérer qu’elle va mobiliser du monde flamand et wallon et fera quand même réfléchir les fanatiques.
    Merci mademoiselle

  • L'avis de Wallonie-Bruxelles-Belgique

    Bonjour

    L’appel a été entendu jusqu’au côtes normandes et cette « vague » a été relayée a travers toute la région .
    Je  » sentais » bien ce désir d’agir des nos sympathisants belges ..
    Comment on traduit en belge  » INDIGNEZ-VOUS ! » ???
    Bravo et merci à vous
    A bientôt

  • Pascale

    Merci Marie pour cette mise en mots de notre ressenti.
    Si « l’Union fait la Force » reste notre devise, à nous de la mettre réellement en pratique!

    Ma famille et moi habitons une commune limitrophe de Bruxelles, commune flamande, mais comptant pas mal de francophones. Personne ne ressent de mal-être, ni entre voisins où nous alternons néerlandais et français en nous adressant les uns aux autres, ni à l’administration communale, où nous parlons néerlandais et où tous sont fort gentils et efficaces.
    Il est tout à fait exact de dire que nos politiciens stigmatisent une situation qui n’existe pas au niveau de la réalité des citoyens que nous sommes.

    Je transfère ton lien à mes proches et amis…. Effet boule de neige espéré!

  • laurent

    je n’ai pas lu tous les commentaires, donc on vous l’a peut-être déjà transmis. Si pas, voici la vidéo de ce type qui dit tout haut ce qu’on pense tous (ou presque) avec sous-titres:

  • J’avais omis de commenter ton article Marie! Très bien écrit! Pas de blabla superflu, droit au but, simple comme pourrait l’être le gouvernement d’un pays rassemblant 10.500.000 habitants…

  • maryse desmarets

    Pas paralysés mais indifférents ce qui est pire. Je n’ai pas voté la dernière fois ( et je ne voterai probablement plus), lassée de tous ces politiciens qui font leur job « à la va comme je te pousse ». Ils n’ont aucun sens des responsabilités, ni des réalités d’ailleurs. Croyez-moi, je sais de quoi je parle. Ma maison à Kortrijk a subi pour 125.000 € de dégats suite à des travaux commandités par la Vlaamse Gemeenschap ( Leiedoortocht in Kortrijk). Les parapluies politiques se sont largement ouverts et AUCUN politicien ne nous a aidés. Nous pouvons faire une croix sur le dédommagement. Un ouvrier ou un employé devrait travailler de la même façon, il prend son C4. Un patron lui, ferait faillite. Non je n’irai pas manifester dimanche car cela ne vaut pas la peine. On prendra les mêmes et on recommencera. Amusez-vous bien…

Laissez votre avis